La Prophétie du Kalachakra : Justice contre Matérialisme

La Prophétie du Kalachakra : Justice contre Matérialisme, InfoMistico.com

Shambhala, un mot sanskrit résonnant comme « Source de Bonheur », est un secret éclairé uniquement par d’anciens écrits bouddhistes tantriques dédiés au Kalachakra — la Roue du Temps. Ces mots radieux ont été méticuleusement interprétés et débattus au fil des siècles.

Shambhala : Le Royaume Caché dans les Écritures Bouddhistes et ses Mystères de la Roue du Temps

La Mystique Prophétie du Kalachakra révèle la danse sans fin du Temps en cycles perpétuels.

Dans un coin presque oublié de notre monde, au-delà de la Rivière Sita — que les savants modernes associent à la Rivière Tarim serpentant à travers la lointaine région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine — se trouve Shambhala.

Ses eaux prennent source dans les imposantes Montagnes Kunlun, serpentant près du 42ème parallèle nord, à travers l’aride désert du Taklamakan et les majestueuses Montagnes Célestes, vénérées par les taoïstes sous le nom de Tien Shan.

Cette vaste terre, peu peuplée et enveloppée de mystère, brouille les frontières tandis que la politique joue au rythme des conflits. Pourtant, même aujourd’hui, elle reste l’une des régions les moins comprises de la terre.

Mais, les textes anciens parlent d’un brillant anneau de montagnes enneigées gardant Shambhala, le protégeant de ceux qui, manquant de sagesse nécessaire, cherchent à transgresser ses terres sacrées.

Habiter là-bas, c’est s’immerger dans un environnement d’équilibre, où les désirs matériels sont étrangers et les conditions favorisent une ascension spirituelle sublime. Pourtant, les habitants de Shambhala ne méprisent pas le monde physique.

Au contraire, ils s’efforcent de le comprendre pleinement. C’est cette compréhension profonde qui leur a permis de développer une médecine avancée, d’étudier les étoiles avec précision et de fabriquer des technologies sophistiquées.

Shambhala et les Chroniques du Kalachakra : Monarques, Mystères et le Chemin vers l’Éveil

Les anciens récits du Kalachakra racontent des merveilles du légendaire Royaume de Shambhala. Les légendes disent que son souverain bienveillant possédait un Mirador Enchanté, un miroir révélant des événements se produisant à des distances inimaginables de sa demeure royale.

Les récits parlent également de dispositifs volants, issus de connaissances en aviation remontant à des époques oubliées.

À Shambhala, la vie s’étend longuement, et ses habitants, à moins d’être immergés dans l’extase du Nirvana, renaissent soit à l’intérieur de ses frontières, soit dans un autre Éden Céleste, poursuivant leur chemin évolutif sacré.

Tous n’ont pas été touchés par l’illumination divine, mais tous s’en approchent. Les textes du Kalachakra nous emmènent jusqu’en 900 avant notre ère.

Durant cette période, Gautama, le vénéré Bouddha, partagea ses dernières réflexions à Dhanyakataka, dans le sud de l’Inde. Certains récits disent que cet événement mémorable eut lieu pendant la Vénérable Lune de Wesak, sous la Pleine Lune de juin. Parmi ces auditeurs chanceux se trouvait Sukandra, le distingué fondateur de la lignée de Shambhala.

Dharmarajas ou Rois de la Vérité

Le titre de « Dharmarajas », ou Rois de la Vérité, fut attribué à des personnages tels que Sukandra, qui retournèrent dans leurs patries après une profonde immersion dans la méditation Kalachakra. Lui, ayant assimilé ces enseignements, devint le premier à porter ce titre.

Le temps a enveloppé la date exacte du départ de Bouddha dans le mystère. Bien qu’il soit largement admis qu’il est parti vers 490 avant notre ère, les récits du Kalachakra nous plongent dans un dilemme.

Le vénéré Bouddha est-il réellement parti vers 900 avant notre ère ? Ou l’initiation de Sukandra sous sa direction a-t-elle été attribuée plus tard ?

Indépendamment de ces incertitudes temporelles, les écritures du Kalachakra offrent un héritage : une liste de monarques suivant le chemin de Sukandra. Sept furent les Dharmarajas :

  • Sukandra.
  • Devendra.
  • Tejasvin.
  • Somadatta.
  • Deveshvara.
  • Chitrarupa.
  • Devesha.

Ils furent succédés par les Rois Kalki, gardiens du savoir et porteurs de sagesse :

  • Manjush Rikirti.
  • Pundarika.
  • Barda.
  • Vijaya.
  • Mitrabhadra Sumitra.
  • Ratnapani.
  • Vishnugupta.
  • Suryakirti.
  • Subhadra.
  • Samudra Vijaya.
  • Durjaya.
  • Suryapada.
  • Vishvarupa.
  • Shashiprabha.
  • Ananta.
  • Parthiva.
  • Shripala.
  • Singha.
  • Vikranta.
  • Mahabala.
  • Anirudha.
  • Narasingha.
  • Maheshvara.
  • Ananta Vijaya.
  • Rudra Chakrin.

Ainsi, ces récits, immortalisés dans les pages du Kalachakra, nous transportent à des époques et des lieux où le mystique et le terrestre convergent, et où les Rois, avec leur sagesse, guident leur peuple vers l’éveil…

Retour en haut