Bioénergie Humaine

Bioénergie Humaine, InfoMistico.com

Dans les années 1970, Valerie V. Hunt, scientifique à l’Université de Californie (UCLA), actuellement Professeure Émérite en Sciences Physiologiques à UCLA, commença à développer des mécanismes pour étudier ce qu’elle nomme le champ bioénergétique humain, étant la première à étudier scientifiquement la relation entre les altérations de ces champs énergétiques et les troubles émotionnels et pathologies.

Docteure Valerie Hunt – Qu’est-ce que la bioénergie humaine ?

Il y a 82 ans, alors que les États-Unis entraient dans la Première Guerre mondiale, une fillette de huit ans originaire d’une ferme de l’Indiana subit deux expériences de mort imminente en rapide succession, le traumatisme la laissant dans un état de conscience altéré pendant six mois.

Incapable de se nourrir seule, sa famille avait perdu tout espoir de la voir vivre.

Cependant, lorsque sa conscience revint sur terre, elle retrouva la santé. Avec le temps, elle commença à lire des textes universitaires et devint une érudite dans son domaine, enseignant aux universités de Columbia et d’Iowa et, depuis 1947, à l’Université de Californie, où elle est maintenant professeure émérite du Département des Sciences Physiologiques.

Valerie Hunt, Ph.D.

Avec une carrière de quarante ans, la Dr Valerie Hunt est devenue l’autorité scientifique mondiale sur un phénomène évoqué depuis de nombreux siècles, mais jamais mesuré scientifiquement : l’aura humaine.

À la fin des années 1960, la Dr Hunt commença à mesurer l’aura des gens, qu’elle appelle bioénergie humaine, et découvrit qu’elle contient des informations liées aux conditions physiologiques, émotionnelles et de conscience, ainsi qu’aux maladies des personnes.

Sa « découverte » que l’aura existe et qu’elle contient des informations importantes a ébranlé ses propres croyances, surtout lorsqu’elle découvrit que l’aura peut aider à comprendre l’une des idées les plus controversées et chargées du vocabulaire mystique d’aujourd’hui, les vies antérieures.

De nombreux appels proviennent de médecins conscients que, malgré les analyses chimiques et les traitements pour guérir les maladies, ils ne savent pas tout.

Elle a écrit plusieurs livres, parmi lesquels « Mind mastery meditations », « Infinite Mind: The science of human vibrations », « Naibu, a spiritual universe », etc. Hunt s’est entretenue avec Don Wood du magazine Magical Blend dans son bureau du sud de la Californie.

La Bioénergie

Est créée lorsque l’énergie électrique des atomes du corps communique avec celle du monde extérieur, s’affectant mutuellement.

La clé réside dans cette transaction, par exemple, si nous plaçons des personnes dans une pièce et retirons l’énergie électromagnétique, l’énergie du corps devient chaotique et de grands troubles émotionnels se produisent.

Les organes individuels possèdent des champs, mais les enregistrements des organes se situent dans la partie basse, magnétique, du spectre électromagnétique, et non dans la partie haute, qui est électrique.

La fréquence la plus élevée jamais enregistrée pour un organe est de 150 cycles par seconde (cps).

Champ Bioénergétique Humain

Le champ bioénergétique humain commence à environ 400 cps et peut atteindre un million.

La bioénergie est-elle la même chose que l’aura ?

Oui, c’est la même chose. Cependant, je ne l’appelle pas ainsi car il y a eu tant d’exagérations et de mensonges sur l’aura, tant de confusion… mais elle existe.

Quelle est l’application pratique de savoir que l’aura existe ?

La bioénergie englobe tout l’être humain : santé, émotions, apprentissage, créativité, vous l’appelez. C’est le champ d’où toute information doit d’abord provenir avant d’atteindre les sens.

Dans cinquante ou cent ans, la base de toute éducation passera par ce champ et non uniquement par l’intellect et les sens.

La bioénergie est la frontière de la santé humaine. Lorsqu’il y a des perturbations dans ce champ, tôt ou tard, elles se manifesteront dans le corps humain, mais les champs varient en termes de force. Dans le champ d’un fumeur, par exemple, plus le champ est fort, plus il pourra résister aux effets toxiques du tabagisme.

La bioénergie aide à régénérer les membres, je l’ai vu moi-même. Car même lorsqu’un membre n’est plus là, le modèle énergétique du champ reste pendant un certain temps.

C’est le phénomène du soi-disant « membre fantôme ». Si le champ énergétique est toujours là et qu’on le ressent, dans le modèle énergétique, on aura des tissus qui repousseront.

Certains médecins disent maintenant que nous pourrons même faire repousser le cœur de sorte que nous n’aurons plus besoin de transplantations, bien que nous n’en soyons pas encore là.

Quelles sont les différences de bioénergie d’une personne à l’autre ?

Chez certains, elle atteint 100 000 cycles par seconde, ce qui est le maximum qu’elle peut atteindre. D’autres montent jusqu’à 250 000 cps et même plus, mais j’aurais besoin de meilleurs instruments pour les mesurer. Certaines personnes ont une gamme complète de fréquences et peuvent utiliser l’échelle dont elles ont besoin. Cela s’appelle la santé.

S’ils font quelque chose de physique, ils auront plus de basses fréquences. S’ils font quelque chose d’intellectuel, ils auront plus de fréquences de la partie médiane de l’échelle. S’ils font quelque chose de mystique et spirituel, ils auront plus de fréquences élevées. Mais ils ne sont pas enfermés dans l’une d’elles.

Vous rencontrez des problèmes lorsque vous êtes enfermé dans une fréquence et une échelle d’amplitude particulière.

Vous avez commencé votre carrière en tant que neurophysiologiste traditionnelle. Qu’avez-vous ressenti en commençant à explorer la bioénergie et en voyant changer votre vision du monde ?

J’étais mystique dans mon enfance, mais je l’ai refoulé, simplement parce que c’était trop difficile. Le monde n’était pas prêt pour mon intuition et mes perspectives, ainsi que pour le fait que j’osais voir d’autres choses.

En tant que neurophysiologiste, j’avais été formée avec des procédures standard et je savais tout ce qu’il y avait à savoir sur le cerveau et les muscles.

Nous pensions tout savoir. Puis j’ai rencontré un guérisseur d’aura qui m’a aidée à ramener à la vie un muscle paralysé par la polio, quelque chose que, à l’époque, je pensais impossible ; c’était il y a environ trente ans.

J’ai été choquée lorsque le rolfing est apparu et j’ai été témoin de changements de performance que je ne pouvais pas décrire physiologiquement.

Puis j’ai étudié des danseurs qui entraient en transe et j’ai découvert quelque chose que je n’avais jamais vu auparavant : un champ énergétique.

C’était à la première conférence d’acupuncture à l’Université de Stanford, quand, pour la première fois, j’ai réalisé que c’était probablement ce champ énergétique que j’explorais. Intellectuellement, j’ai traversé une grande lutte intérieure pour pouvoir dire que, bien que la physiologie et la neurologie soient très importantes, elles ne sont pas la réponse.

Ce qu’ils vous ont dit à l’Université de Californie à propos de ceci ?

Ils m’ont appelée et demandé : Que faites-vous dans votre laboratoire ? J’ai répondu : Je travaille à la frontière de la connaissance humaine et je veux que vous me protégiez. Et ils l’ont fait, toujours.

Quel est l’avenir de la bioénergie et comment la science peut-elle continuer à développer sa découverte ?

Nous devons faire trois choses. D’abord, établir une banque de données du champ énergétique des personnes à mesure qu’elles grandissent, de l’enfance à l’âge adulte.

Deuxièmement, nous devons faire un inventaire des champs énergétiques des maladies – c’est-à-dire, nous devons étudier ce qui arrive au champ lorsque les gens sont traités par imposition des mains, tai chi, instruments électriques, etc.

Troisièmement, nous devons étudier les champs de la personne impliquée dans le traitement.

Après tout cela, enfin, nous pourrons faire ce que la médecine n’a jamais pu faire, c’est-à-dire dire : Voici le meilleur traitement et les meilleurs soins médicaux pour cette personne avec cette maladie, basés sur toutes les énergies impliquées.

Ce sera hautement spécifique et il n’y a rien en médecine aujourd’hui qui va aussi loin.

La prière avec le champ bioénergétique

Un article du Dr. Larry Dossey affirme que l’utilisation de la prière en tant que médecine est très prometteuse. Comment la prière se rapporte-t-elle au champ bioénergétique ?

La prière amène le corps malade de la personne à entrer dans des niveaux vibratoires plus élevés pour que son champ devienne plus puissant et cohérent.

Si vous identifiez précisément où va l’énergie de la prière et que le champ de cette personne est réceptif à ce type d’énergie, à un certain niveau, vous aurez une guérison instantanée.

La prière d’une personne n’est pas du tout comparable à celle d’une église entière, ou à celle d’une thérapie de groupe. Lorsque vous avez une église entière qui prie, vous aurez des fréquences plus élevées et une plus grande amplitude. C’est la même différence qui existe entre une petite tempête de vent et un grand ouragan.

Toutes les informations sont dans le champ. L’esprit peut le décoder tout comme une télévision décode les signaux audiovisuels. L’esprit est le plus grand décodeur du monde si nous le laissons décoder et ne pas nous laisser perturber par nos déchets émotionnels.

La chose la plus importante que nous découvrons sur l’origine de l’anti-cohérence dans les champs est qu’elle est liée aux émotions. Les émotions organisent le champ, donc les émotions destructrices et dissociatives l’organiseront de manière destructive.

Le champ est information

N’est-ce pas un très grand saut, venant du travail plus scientifique que vous faites ?

Non, ce n’est pas le cas. Ce que je dis, c’est que lorsque les champs d’une personne sont cohérents et que son spectre est complet, elle peut comprendre des informations qui ne viennent pas des sens.

L’information vient du champ et le champ est information. C’est un sens plus élevé que le cerveau. Et si une personne atteint fermement ce stade, elle peut faire exactement ce que je fais.

Quel est le message principal de votre livre Mind Mastery Meditations ?

La plupart des livres de méditation sont là pour rendre la vie un peu plus facile, ou pour nous libérer de la douleur. Ce livre n’est pas de ceux-là. Ce livre dit : Si vous maîtrisez votre esprit, vous pouvez changer les choses et atteindre votre potentiel le plus élevé. Il enseigne cela étape par étape.

Les sociétés, ou certaines périodes de l’histoire humaine, ont-elles également leurs champs caractéristiques ?

Oui, les champs ont à voir avec la façon dont les gens de certaines cultures gèrent leurs émotions. Dans notre culture, la plupart des champs sont très réprimés, car nous ne sommes pas très libres émotionnellement.

Certaines cultures s’écoulent avec leur environnement bien mieux que la nôtre, comme les cultures orientales ou du Pacifique Sud, elles n’atteignent pas ce que nous atteignons car elles n’ont pas le spectre complet, mais elles ont des vibrations plus élevées et nous en avons besoin.

Bien que l’agressivité des cultures industrialisées soit importante, nous l’avons exagérée et poussée trop loin. Mais nous changeons. Je peux le voir lorsque je teste les champs des gens car maintenant il faut moins de personnes pour créer un spectre complet. Je pense que nous vivons un grand moment.

Cet article a été adapté et traduit par InfoMistico.com / Source : Site Web de Valerie V. Hunt

Retour en haut