L’Atlantide : Origines et Héritage Historique

L’Atlantide : Origines et Héritage Historique, InfoMistico.com

Dans l’immensité de l’Océan Atlantique, pendant 26 000 ans, s’élevaient neuf îles mineures entourant une principale, l’imposante Atlantide. L’Éden, plus tard renommé Poséidon, se dressait comme le joyau de cet empire, situé sur la côte sud de l’île principale.

La Splendeur et le Déclin de l’Atlantide : Entre Lumière et Ombres

Depuis le cœur de l’Éden, des leaders spirituels maintenaient une communication directe avec la « Haute Hiérarchie Divine des Melchisédech ». On pense que ces êtres suprêmes résidaient dans un triptyque stellaire au centre de notre galaxie.

L’Atlantide représentait une civilisation à son apogée, dotée de progrès culturels et technologiques qui nous étonneraient encore aujourd’hui.

L’harmonie et la fraternité étaient les piliers de sa société. La notion de propriété privée n’existait pas ; tous partageaient équitablement les fruits de leur travail, et chaque habitant vivait en communion avec son essence divine.

Le Cycle Atlante de 26 000 ans

Cet empire dura autant que le système solaire met pour compléter une orbite, un cycle de 26 000 ans. Pendant cette période, l’Atlantide connut deux ères distinctes de 13 000 ans chacune.

Dans l’une, la lumière du Soleil Central de la Galaxie illuminait ses jours, marquant une ère de splendeur et de floraison. Dans l’autre, l’obscurité s’abattait, plongeant l’Atlantide dans ce que l’on appelle la nuit galactique. C’est durant cette « nuit » que le destin de l’Atlantide bascula à jamais, entre 10 500 et 11 500 ans avant J.-C.

Le crépuscule de l’Atlantide et l’aube de nouveaux temps

Les aurores de nouvelles civilisations, telles que les égyptiennes, mayas, incas et perses, marquèrent leurs calendriers à partir de ce point d’inflexion, le nommant le début d’une « Nouvelle Ère ».

Le cataclysme qui engloutit l’Atlantide ne fut pas un événement isolé. Tremblements de terre, tsunamis et autres désastres naturels secouèrent le monde. Selon certaines théories, cette série de calamités provenait d’énergies négatives accumulées, résultat de la corruption et de la décadence qui affligeaient la Terre pendant sa période sombre.

Tristement, pendant cette époque sombre, la capitale atlante fut envahie par des forces négatives qui détruisirent sa culture, ses temples et ses valeurs. Une ère de décadence s’installa, où le libertinage et la dépravation étaient monnaie courante.

Ainsi, entre lumières et ombres, l’Atlantide, avec tout son éclat et ses défis, s’est forgée une place éternelle dans l’histoire et dans l’imaginaire collectif.

Le Déluge et le Crépuscule de l’Atlantide

Au cœur de l’Atlantide, les rituels obscurs devinrent une constante. Cette immersion dans les ténèbres mena au grand cataclysme connu sous le nom de Déluge Universel. Avec la fin de la dernière ère glaciaire, la Terre fut submergée, et la splendeur de l’Atlantide se perdit dans les profondeurs de l’océan.

Suite à ce cataclysme, la planète se divisa en deux grandes masses continentales : l’Amérique et l’ensemble Euro-africain, ensevelissant la grande civilisation atlante dans les obscures profondeurs marines.

Les chroniques de ce cataclysme ne sont pas l’exclusivité d’une culture. Divers textes sacrés autour du monde relatent cet événement dévastateur, et de nombreuses cultures prétendent descendre de l’Atlantide.

Des sages et philosophes, de Platon aux visionnaires tels qu’Edgar Cayce et Helena Blavatsky, ont parlé du doré empire de l’Atlantide. On disait que son cœur gisant reposait sur la fracture d’Atlantis, dans la dorsale atlantique…

Retour en haut