Tu BiShvat 2024 : le Nouvel An des arbres

Tu BiShvat 2024 : le Nouvel An des arbres, InfoMistico.com

Le 15 Shevat, qui en 2024 tombe le 24 janvier, est célébré Tu BiShvat, connu comme le Nouvel An des arbres. Cette date est considérée comme une occasion propice pour demander à Hashem la bénédiction de produire des fruits doux et bons dans nos vies. Le Zohar enseigne que le monde est évalué à quatre reprises tout au long de l’année, et à Atzeret, l’accent est mis sur les fruits de l’arbre.

Tu BiShvat et le symbolisme spirituel des arbres

Ce jour célèbre non seulement les arbres physiques, mais possède également une signification plus profonde, liée à la représentation spirituelle des arbres.

Le Zohar fait référence à un arbre métaphorique dans les cieux, connu sous le nom d’Arbre de Vie, qui est associé aux Sefirot de Zeir Anpin. Les arbres de notre monde matériel sont vus comme des manifestations de cet arbre spirituel.

De l’Arbre de Vie aux enseignements du Zohar : Les liens profonds entre les arbres et notre vie spirituelle

Dans la tradition juive, une analogie est établie entre l’être humain et l’arbre, comme le reflète Deutéronome 20:19, qui déclare « l’être humain est l’arbre du champ ». Cette comparaison suggère que, tout comme un arbre a diverses parties telles que des racines, des branches et des fruits, l’être humain possède également plusieurs dimensions qui se manifestent dans ses actions.

Cette idée est approfondie avec les enseignements de l’Ari, qui compare les 613 préceptes de la Torah, divisés en 248 commandements positifs et 365 interdictions, aux organes et tendons du corps humain. Ainsi, une corrélation est établie entre la structure physique de l’être humain et les mitzvot.

L’éveil spirituel et physique en Tu BiShvat

Les rabbins contribuent à cette vision, expliquant que la diversité dans le corps humain illustre comment chaque personne est un microcosme, un reflet miniature de l’univers entier, englobant à la fois des éléments positifs et négatifs, qui se reflètent dans nos actions.

Tu BiShvat marque un tournant dans l’univers, signalant un changement. Physiquement, cela se manifeste car de nombreux arbres commencent à porter des fruits après cette date. Ésotériquement, on considère qu’en Tu BiShvat, il y a un « éveil » dans les mondes supérieurs, en particulier dans l' »Arbre de Vie ».

Cet éveil est un processus de rajeunissement et de renouvellement tant dans les plans physique que spirituel. En nous connectant à l’énergie de Tu BiShvat, nous pouvons faciliter la manifestation des fruits de notre travail dans ce plan physique.

Du point de vue de la Kabbale, l' »éveil » de l' »Arbre de Vie » durant Tu BiShvat dans le monde spirituel nous permet de connecter nos 613 organes à cette force spirituelle.

Comment la célébration facilite la guérison et la connexion avec l’univers

Cette connexion aide à réparer et à affiner les différentes parties de notre âme, les alignant avec la vibration de guérison de l' »Arbre de Vie ». On soutient que le règne végétal contient les réponses et les remèdes à toutes les maladies.

En Tu B’Shvat, l’énergie qui soutiendra toutes les plantes du monde pour l’année est libérée. Les arbres et les plantes, n’ayant pas d’EGO, ne connaissent pas la différenciation, se sentant comme un seul organisme interconnecté. Cela implique que toute plante peut transmettre l’énergie de guérison dont notre corps a besoin.

Il n’est pas nécessaire d’identifier une plante spécifique, car tout fruit ou herbe utilisé comme véhicule peut détecter la partie de son « organisme universel » qui fournit la guérison nécessaire.

Pratiques de renouvellement en Tu BiShvat

Durant Tu BiShvat, nous avons la précieuse opportunité de nous connecter avec la puissance de l' »Arbre de Vie », exploitant son énergie pour stimuler notre processus de transformation personnelle. Cette journée sert d’outil supplémentaire dans notre parcours vers le succès dans divers domaines de la vie.

Nahman de Bratslav a souligné l’importance de pouvoir oublier ce qui a été appris les années précédentes. Cette capacité nous permet d’aborder des sujets familiers sous un angle renouvelé, facilitant notre connexion avec notre capacité créative. Ainsi, le renouvellement de notre pensée et de notre perception du monde indiquent une solide connexion avec l' »Arbre de Vie ».

Maintenir un esprit et des émotions souples est crucial pour préserver notre jeunesse et notre force émotionnelle. Plus nous sommes flexibles sur les plans cognitif et émotionnel, plus nous prolongerons notre jeunesse et notre robustesse émotionnelle.

Pratiques de renouvellement pour atteindre la jeunesse et la force émotionnelle

Pour se connecter efficacement en Tu BiShvat, des pratiques spécifiques sont suggérées :

  1. Planter des Arbres : Cet acte nous connecte au début vital de la vie d’un arbre. En plantant un arbre, nous participons à son énergie de croissance, qui à son tour se reflète dans les mondes supérieurs.
  2. Manger des Fruits : Les fruits sont l’essence des arbres et symbolisent leurs interconnexions avec d’autres espèces. En les consommant, nous nous unissons à l’abondance, à la guérison et à la prospérité que l’univers met à notre disposition en ce jour spécial de l’année. Cette pratique nous permet de nous connecter de manière tangible avec la nature et les énergies renouvelantes de l’Arbre de Vie.
Retour en haut