Célébration du Jour des Morts : Au-delà d’un Autel

Célébration du Jour des Morts : Au-delà d’un Autel, InfoMistico.com

La célébration du Jour des Morts au Mexique va bien au-delà d’une simple fête. Imaginez un mélange de vibrations anciennes issues de la culture préhispanique, agrémentées de nuances du catholicisme. Ici, passé et présent se confondent pour évoquer avec affection, et même une pointe d’humour, ceux qui ne sont plus parmi nous.

Un Voyage Spirituel : Comment créer un Autel du Jour des Morts étape par étape

Qu’est-ce qui rend cette célébration si particulière ? Le tourbillon d’émotions. Nous ressentons la douleur de la perte, mais célébrons aussi les histoires et les souvenirs des êtres chers. Et oui, au Mexique, on trouve de l’humour même dans la mort.

La fête se divise en deux journées : les 1er et 2 novembre.

Le premier correspond au Jour de la Toussaint, davantage axé sur les plus jeunes disparus. Les familles érigent de magnifiques autels, que ce soit chez elles ou dans les cimetières. Imaginez-les comme des stories Instagram, mais en version 3D, saturées de couleurs, ornées de fleurs de cempasúchil et même de jouets.

Le 2 novembre, c’est la grande célébration, où nous espérons que les adultes disparus nous rendent une visite spirituelle.

Le Jour des Morts, le 2 novembre

Ce jour est bien plus qu’une simple date sur le calendrier ; c’est une célébration vibrante qui ravive des traditions que nous aurions pu oublier.

Certes, certains se contentent d’une brève visite au cimetière, déposant fleurs et bougies. Mais pour beaucoup, c’est une expérience qui commence dès l’aube, consacrant temps et passion à l’élaboration d’autels en mémoire de ceux qui ne sont plus.

Ces autels ne sont pas seulement une expression artistique ; ils portent une profonde signification.

On dit qu’ils aident dans le voyage de l’âme, offrant un passage paisible après la mort. Imaginez : consacrer des heures à construire ces chefs-d’œuvre, chacun reflétant l’amour, l’engagement et la créativité ressentis.

C’est presque comme un projet DIY situé à la croisée de la tradition et de l’art contemporain !

Création d’un autel

Concevoir un autel peut être aussi simple ou élaboré que vous le souhaitez. La version basique que certains préparent chez eux comprend une photo, un espace dédié, des fleurs et quelques souvenirs. Néanmoins, si vous êtes attiré par la tradition, il existe des autels à sept niveaux, symbolisant les défis que les âmes doivent surmonter dans leur voyage.

La préparation est essentielle. Imaginez nettoyer l’espace, en utilisant des herbes aromatiques, comme si vous prépariez l’atmosphère pour une séance de yoga ou de méditation.

Si vous envisagez de vous immerger dans cette tradition et de créer un autel, nous vous offrons quelques conseils. Il y a de multiples façons de le faire, tout dépend de ce que vous ressentez et de ce que vous souhaitez exprimer.

L’art de réaliser un Autel du Jour des Morts étape par étape

En érigeant un autel, vous ne rendez pas seulement hommage à un être cher disparu, vous créez également une œuvre d’art unique. Si vous optez pour la tradition des sept niveaux, voici comment procéder :

Base de l’autel

Commencez par construire de la base vers le haut. Utilisez des boîtes en carton, du bois ou tout autre matériel à portée de main. Chaque niveau sera légèrement plus petit que le précédent. Recouvrez chaque étage de tissus en nuances de blanc et noir, couleurs symbolisant la dualité de la vie et de la mort.

Niveau 1 – Dévotion religieuse

Au premier niveau, placez une image ayant une signification spirituelle pour vous et votre famille. Cela pourrait être le saint de votre dévotion, la Vierge Marie ou toute autre figure religieuse qui vous rapproche du divin.

Niveau 2 – Âmes en transition

Ce palier est dédié aux âmes qui se trouvent au purgatoire, en transition entre la vie terrestre et l’au-delà.

Niveau 3 – La touche enfantine

Pour les âmes des enfants partis trop tôt, ajoutez du sel. Il symbolise la pureté et l’espoir.

Niveau 4 – Pain des morts

C’est l’un des éléments les plus emblématiques. Le pain des morts est décoré de sucre coloré en rouge, évoquant le sang. Si possible, faites-le chez vous ou confiez cette tâche à un membre de la famille pour y ajouter une touche personnelle et un sens plus profond.

Niveau 5 – Saveurs et senteurs

C’est ici que vous intégrez les préférences du défunt. Placez des fruits, ses mets préférés ou tout aliment évoquant un souvenir par son goût.

Niveau 6 – Connexion personnelle

Sur ce palier, ajoutez une photo de l’être cher à qui vous dédiez l’autel. C’est une manière de faire ressentir son essence et sa présence dans cet espace.

Niveau 7 – Apogée spirituelle

Pour conclure, placez une croix réalisée avec des tejocotes et des citrons verts, unissant le début et la fin, la vie et la mort, dans un cycle éternel de souvenirs et d’amour. N’oubliez pas que, au-delà des objets et des étages, le cœur de l’autel réside dans l’amour et les souvenirs que vous partagez avec l’être cher que vous honorez.

Éléments essentiels pour votre autel du Jour des Morts

Chaque élément que vous placez sur votre autel a sa raison d’être et contribue à ce mosaïque de souvenirs et de spiritualité. Voici ce que vous pouvez inclure et pourquoi :

  • Guirlandes de papier : utilisez du papier violet et jaune pour faire des chaînes. Ces couleurs symbolisent la connexion entre la vie (jaune) et la mort (violet).
  • Papier découpé : cet artisanat en papier ajoute une touche de couleur et de mouvement, symbolisant la facilité avec laquelle les âmes peuvent voyager entre le monde des vivants et celui des morts.
  • Fleurs : différentes couleurs pour différents significations – le blanc pour le ciel, le jaune pour la terre, et le violet pour le deuil. Les fleurs ne se contentent pas de décorer, mais guident également les âmes vers l’autel.
  • Bougies : chaque flamme représente une âme et aide à les guider avec sa lumière et sa chaleur.
  • Toile blanche : vous pouvez placer une toile blanche pour symboliser la pureté et le ciel.
  • Encens de copal : la fumée du copal agit comme un pont entre la vie et la mort, remplissant l’espace d’un arôme sacré.
  • Maïs : représentant de la récolte et un élément de base de l’alimentation et de la culture mexicaine.
  • Fruits : jicamas, oranges, tejocotes et cannes à sucre sont des exemples d’offrandes naturelles que vous pouvez inclure.
  • Têtes de mort en sucre : une tradition indigène qui ajoute une touche sucrée et artistique à l’autel.
  • Eau : essentielle à la vie, l’eau sert également à rafraîchir les âmes lors de leur visite.
  • Plats préférés : incluez la nourriture favorite de l’être cher pour le faire se sentir plus chez lui.
  • Photographie du défunt : placez une image de la personne à qui vous dédiez l’autel.
  • Éléments chrétiens : comme une figure du Christ ou une croix, qui apportent des bénédictions et de la protection.
  • Croix de chaux : utilisée pour représenter les quatre points cardinaux et guider les âmes.
  • Sel : il est utilisé pour purifier et empêcher la corruption spirituelle.
  • Chemin de pétales : créez un sentier avec des pétales et des fleurs de cempasúchil de l’entrée jusqu’à l’autel, guidant les âmes.
  • Bâton : certains incluent un bâton pour se protéger des esprits et démons.
  • Objets personnels : des articles ayant appartenu au défunt peuvent rendre l’autel plus personnel et significatif.

Chaque élément apporte sa propre voix et son sentiment à l’autel, le transformant en un lieu non seulement de souvenir, mais aussi de célébration et de réflexion personnelle.

La beauté des autels du Jour des Morts réside dans leur capacité à relier le passé au présent, la vie à la mort, et la douleur à la joie. Chaque élément raconte une histoire et, ensemble, ils nous rappellent que, bien que nos êtres chers ne soient plus avec nous, leur essence et leurs souvenirs vivent pour toujours.

À ne pas manquer !

Cérémonies et rites pour la Toussaint et le Jour des Morts

Retour en haut
Chat ouvert
1
💬 Toc, Toc
Scan the code
As-tu besoin d'aide?