Les Sept Merveilles : Les petites bontés du quotidien

Les Sept Merveilles : Les petites bontés du quotidien, InfoMistico.com

Dans un charmant village côtier, une tradition annuelle invitait la jeunesse locale à dévoiler des représentations des merveilles du monde. Loin des gratte-ciel vertigineux et des montagnes grandioses, une jeune femme offrait une vision singulière.

Une célébration des splendeurs universelles

Il y a de cela quelques années, dans un modeste village côtier, la communauté organisait une festivité annuelle pour honorer les merveilles du monde. À cette occasion, les jeunes du village étaient conviés à exprimer leur propre conception des authentiques merveilles du monde.

Lors de la dernière célébration, une majorité des participants exposa des images éblouissantes de monuments, de paysages et de réalisations architecturales. L’assistance fut enchantée par des photographies du mont Everest, des plus hautes tours du monde et de plages immaculées.

Le point de vue de Clara : Les merveilles du quotidien

Cependant, une jeune femme nommée Clara monta sur la scène, un album photo à la main. À son ouverture, l’auditoire découvrit des clichés simples : un nourrisson touchant la main de sa mère, une grand-mère savourant un bouillon chaud, un aveugle appréciant la brise marine et un sourd ressentant les vibrations agréables de la musique à travers le sol.

Avec une voix apaisée, Clara déclara : « Pour moi, les véritables merveilles du monde sont celles que nous négligeons souvent. » Elle commença alors à énumérer :

  • La faculté de toucher et d’être touché, ressentir le lien avec un autre être.
  • Le plaisir de goûter, trouver réconfort dans des saveurs familières.
  • Le privilège de voir, observer la beauté qui nous entoure.
  • La magie d’écouter, être témoin de la mélodie de la vie.
  • L’émotion de sentir, que ce soit la chaleur du soleil ou la tendresse d’une étreinte.
  • La joie de rire, partager des instants de bonheur.
  • Le don d’aimer, le plus puissant cadeau de tous.

La salle tomba dans un silence profond, rompu seulement par des soupirs d’émerveillement. Les photographies de Clara ne dévoilaient ni destinations exotiques ni monuments spectaculaires, mais saisissaient l’essence des petites merveilles qui composent l’expérience humaine.

Les villageois prirent conscience que, tout en poursuivant les grandeurs du monde, ils oubliaient souvent d’apprécier les merveilles du quotidien qui embellissent leur vie.

Que nous n’oubliions jamais les simples bontés qui enrichissent nos vies chaque jour.

Retour en haut