Le Strabisme Selon la Biodecodage

Le Strabisme Selon la Biodecodage, InfoMistico.com

Le strabisme est une anomalie optique qui affecte une proportion considérable de la population et est habituellement traité en ophtalmologie. Cependant, la Biodecodage, une discipline qui interprète les maladies comme des manifestations physiques de conflits émotionnels, offre une perspective alternative.

Strabisme selon la Biodecodage — Conflits Émotionnels

Selon la Biodecodage, le strabisme se situe dans la « Quatrième Étape Embryonnaire, » liée à la relation émotionnelle avec les autres. Cette approche suggère que le problème musculaire dans les yeux et la vision double conséquente sont déclenchés par des conflits émotionnels.

Le conflit émotionnel sous-jacent dans le strabisme réside dans une « dévalorisation dans le regard de l’autre. » Il existe différentes émotions associées à chaque œil : l’œil droit est lié à l’affection et l’œil gauche au danger.

La Direction du Strabisme et sa Signification

La direction des yeux louches révèle des traits cachés. Un problème physique ou émotionnel ?

Strabisme et direction selon les yeux louches

  • Œil gauche avec direction vers le haut : niveau de sensibilité émotionnelle plus élevé que d’habitude chez la personne affectée.
  • Œil droit avec direction vers le haut : il y a une propension à la pensée abstraite ou divagante, possiblement avec une inclinaison intellectuelle.
  • Œil gauche avec direction vers l’extérieur : la personne agit principalement par instinct, en priorisant l’action sur la réflexion. Aucune malice n’est suggérée dans ce comportement.
  • Œil droit avec direction vers l’extérieur : déconnexion entre l’activité mentale et l’objet de focus. Cela pourrait impliquer un effort mental compensatoire, et peut-être une tendance à des états d’humeur bas.
  • Œil gauche avec direction vers l’intérieur : sentiment d’infériorité, possiblement motivé par des peurs ou des insécurités. On suggère que la personne survalorise son côté émotionnel.
  • Œil droit avec direction vers l’intérieur : la personne a une sensibilité extrême centrée sur elle-même, ce qui pourrait la rendre encline à être combative ou même à garder rancune.
  • Œil gauche avec direction vers le haut et vers l’extérieur : nature irrationnelle et rêveuse, sans une perception claire du temps.
  • Œil droit avec direction vers le haut et vers l’extérieur : esprit irrationnel et manque de discipline, allant même jusqu’à la possibilité d’une moralité discutable.

Louise L. Hay, une auteure populaire dans le monde du bien-être, offre une approche différente. Selon Hay, le strabisme convergent provient d’un « Désir de ne pas voir l’extérieur, » et le strabisme divergent d’une « Peur de regarder le présent. »

Le strabisme est lié à une incapacité à faire fonctionner les deux hémisphères du cerveau de manière coordonnée. Selon l’œil affecté et la direction dans laquelle il louche, il peut y avoir une émotivité sentimentale supérieure à la moyenne jusqu’à un esprit irrationnel, indiscipliné et même immoral.

Le strabisme comme reflet de nos blocages émotionnels

Comment aborder les blocages émotionnels du strabisme

Étant donné que le strabisme a tendance à se développer à des stades précoces de la vie, tels que l’enfance ou l’adolescence, il est plausible de supposer que les blocages émotionnels ou mentaux pourraient avoir leur origine à ces périodes.

Si le strabisme se manifeste dans l’œil droit, il est probable qu’il soit lié à des défis académiques, potentiellement influencés par l’environnement éducatif, qu’il soit scolaire ou domestique. En revanche, si le strabisme affecte l’œil gauche, il est plus probable qu’il soit associé à des aspects émotionnels ou affectifs, tels que la relation avec les parents ou la dynamique familiale.

Pour aborder ces blocages, il est non seulement utile de réaliser des exercices physiques qui aident à synchroniser les deux hémisphères cérébraux (potentiellement avec l’aide d’un kinésiologue éducatif), mais il est également crucial de revoir et de réfléchir sur les décisions prises pendant l’enfance qui auraient pu générer ces blocages émotionnels.

La prise de conscience est fondamentale : accepter qu’à ce moment-là vous avez peut-être décidé de ne pas affronter certaines réalités ou personnes vous permettra d’avancer.

Gardez à l’esprit que, maintenant que vous êtes à un stade différent de votre vie, vous avez l’opportunité de choisir de nouvelles alternatives qui vous permettront de percevoir de manière plus précise à la fois votre monde intérieur et l’environnement qui vous entoure.

Il est essentiel de souligner que ces points sont basés sur la Biodecodage, une pratique qui n’a pas de fondement scientifique solide. Par conséquent, ces interprétations doivent être prises avec prudence et ne remplacent pas la consultation et le traitement médicaux professionnels.

Retour en haut