Halloween : Histoire et Signification

Halloween : Histoire et Signification, InfoMistico.com

La célébration d’Halloween, qui a débuté il y a plus de 3 000 ans dans l’actuelle Irlande, est issue d’une cérémonie de récolte chez les Celtes. Pour eux, le changement de saisons revêtait une dimension magique. À la fin d’octobre et au début de novembre, ils célébraient un festival appelé Samhain.

Pourquoi Halloween ? – Découvrez l’origine de cette fête

Cette nuit était pour eux d’une importance capitale pour la prière, marquant à la fois la fin des récoltes et le début de l’hiver, symbole du nouvel an. Les Celtes croyaient que, durant cette nuit, la frontière séparant le monde des vivants de celui des morts s’effaçait.

Dans la nuit du 31 octobre, les âmes des défunts revenaient visiter les demeures terrestres.

Pour apaiser ces esprits et éloigner les mauvaises entités de leurs foyers, les Celtes déposaient de la nourriture ou des friandises à l’extérieur de leurs maisons. Cette tradition a évolué pour devenir ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de « farce ou friandise » (trick or treat), où les enfants vont de porte en porte le 31 octobre pour réclamer des sucreries.

Les morts reviennent cette nuit pour nous rendre visite

La crainte et la terreur associées à la nuit d’Halloween découlent de cette croyance que les morts nous rendent visite en cette occasion. Cela a mené, dans certains pays, à la tradition de se déguiser afin de se fondre parmi les défunts.

Avec l’avènement du Christianisme, l’idée de transformer cette fête païenne en une célébration religieuse a pris forme.

Ainsi, le 1er novembre est devenu le jour de la Toussaint, une journée consacrée à la prière en l’honneur des saints. Le 31 octobre s’est transformé en la veille de la Toussaint (all hallow’s eve), d’où le nom Halloween.

Les traditions celtes ont survécu au fil du temps, c’est pourquoi la nuit de la magie, des sorcières et des fantômes est toujours présente. De nos jours, en octobre, dans certains pays européens, on continue de décorer les maisons avec des citrouilles, des sorcières, des fantômes, des squelettes et des chats noirs.

Halloween est une nuit de fantaisie et de mystère.

Origine religieuse d’Halloween

Il y a environ 1 400 ans, le Pape Boniface IV (+615) consacra un temple chrétien en l’honneur de « Tous les Saints ».

Bien que cette fête ait d’abord été célébrée en mai, le Pape Grégoire III (+741) déplaça la date au 1er novembre. Lorsque, en 840, le Pape Grégoire IV ordonna que cette fête soit célébrée universellement, les préparatifs organisés lors de la veille (31 octobre) prirent une importance comparable.

All Hallow´s Eve

“All Hallow´s Eve” est le terme adopté par la culture anglo-saxonne pour désigner ces festivités, signifiant en français « veille de la Toussaint ». Au fil du temps, la prononciation a évolué : de “All Hallow´s Eve” à “All Hallowed Even”, et enfin, à “Halloween”.

Aux États-Unis, les petites communautés d’Irlandais catholiques commencèrent à célébrer cette date dès le milieu du XIXe siècle. Les citrouilles, sculptées en visages grotesques et éclairées de l’intérieur par des bougies, trouvent leur origine dans les jeux des enfants irlandais qui utilisaient auparavant des pommes de terre et des navets à cet effet.

Le nom de ces citrouilles, jack-o’-lantern, provient de la légende d’un ivrogne nommé Jack, qui, grâce à ses ruses, empêcha le diable de poursuivre son âme.

Selon la légende, refusé au ciel pour son avarice et sa soif, il dut se diriger vers l’enfer, mais le diable le condamna à errer dans le monde jusqu’au Jugement Dernier. Le diable lui jeta un charbon ardent pour l’éclairer dans l’obscurité, que Jack plaça dans un navet qu’il était en train de manger.

Les Irlandais d’Amérique remplacèrent le navet par la citrouille et, en s’inspirant du pauvre Jack de la Lanterne, créèrent ainsi le mythe de la citrouille d’Halloween. Un mythe qui a par la suite engendré toute une gastronomie autour de ce fruit orangé.

Origine du « farce ou friandise »

Une autre tradition profondément ancrée aux États-Unis est celle du « farce ou friandise » (Trick or Treat). Comme on le sait, lors de la nuit d’Halloween, les enfants américains se déguisent en créatures monstrueuses et frappent aux portes des voisins, leur laissant le choix entre offrir une friandise ou subir une farce.

Cette coutume trouve son origine dans la persécution des catholiques par les protestants en Angleterre aux XVIe et XVIIe siècles. Suite à cette persécution, le roi protestant Jacques Ier et son Parlement furent la cible d’une tentative d’attentat, mais le complot fut découvert après les confidences d’un certain Guy Fawkes.

Ceci donna lieu à une célébration moqueuse où des groupes de protestants, masqués, rendaient visite aux catholiques en exigeant de la bière et des gâteaux…

Retour en haut
Chat ouvert
1
💬 Toc, Toc
Scan the code
As-tu besoin d'aide?