Mayas: Clés de l’Aube Galactique et Prophéties Millénaires

Mayas: Clés de l’Aube Galactique et Prophéties Millénaires, InfoMistico.com

La civilisation maya, qui a émergé il y a environ 4 millénaires, s’est distinguée comme l’une des sociétés les plus influentes et durables de son époque, s’étendant sur plus de trois millénaires. Elle a atteint son apogée au Xe siècle, s’étendant à travers le sud du Mexique, le Guatemala, le Belize et le Honduras.

Apogée et déclin Maya : Une vue vers l’aube galactique

La pratique des sacrifices humains destinés aux dieux du monde souterrain comme une supplication pour la miséricorde est largement reconnue.

Les Mayas croyaient qu’en offrant les cœurs de leurs sacrifices et en les jetant dans les eaux des cénotes, ils pourraient apaiser ces divinités, malgré la contamination de leurs propres sources d’eau dans le processus.

Confrontée à un environnement de plus en plus inhospitalier et à des conflits internes, cette grande civilisation s’est dirigée vers son déclin.

Néanmoins, ils ont laissé un message gravé dans la pierre exprimé à travers sept prophéties. Ces narrations se divisent en avertissements et espoirs, délimitant les défis de notre époque et traçant un chemin vers un avenir plus prometteur, axé sur l’empathie, le respect maternel et la sensibilité.

Première Prophétie Maya

La première de ces prophéties a prédit la fin d’une ère marquée par le matérialisme et l’hostilité pour le 22 décembre 2012, proposant un ultimatum à l’humanité : disparaître en tant qu’espèce autodestructrice ou avancer vers une coexistence harmonieuse avec l’univers.

Depuis 1999, treize années nous ont été accordées pour modifier notre conscience et attitude, nous éloignant de l’autodestruction vers une expansion de la conscience qui encourage l’intégration universelle.

Les Mayas vénéraient le soleil comme une entité vivante qui se renouvelle tous les 5,125 ans, affectant la Terre par des altérations dans son axe de rotation. Ils ont pronostiqué que le 22 décembre 2012, une puissante émission énergétique depuis le centre galactique réajusterait la polarité solaire, déclenchant un changement transcendantal.

Cette période de transition, comprise entre 1992 et 2012, a représenté pour l’humanité une phase critique d’apprentissage et de transformation, nous incitant à nous unir pour transcender vers un état d’existence basé sur l’harmonie, surmontant les vibrations de peur qui ont caractérisé notre civilisation jusqu’à présent.

Deuxième Prophétie Maya

Transformations suite à l’Éclipse de 1999

La deuxième prophétie maya indique un changement significatif dans le comportement humain débutant avec l’éclipse solaire du 11 août 1999.

Cet événement astronomique, caractérisé par un impressionnant anneau de feu dans le ciel, a marqué un tournant par l’alignement planétaire unique en forme de croix cosmique, plaçant les planètes dans les signes du zodiaque associés aux quatre évangélistes de l’Apocalypse de Saint Jean.

La trajectoire de l’ombre lunaire sur la Terre, traversant des zones de conflits historiques et actuels tels que le Kosovo, le Moyen-Orient, l’Iran, l’Irak, le Pakistan et l’Inde, semblait prédire une ère marquée par des conflits et des guerres. Cette étape est interprétée comme le prélude à une nouvelle ère, symbolisant un temps de confrontations, d’apprentissages significatifs et une dualité entre destruction et évolution.

Cette période de transition est accompagnée d’une augmentation de l’énergie provenant du centre de la galaxie, ce qui devrait provoquer des changements tant physiques dans le soleil et la Terre que psychologiques dans l’être humain. Ces altérations promettent de transformer profondément nos manières de penser, de ressentir et de nous relier.

Ainsi, des changements sont anticipés dans les systèmes économiques, sociaux, de justice, ainsi que dans les croyances religieuses et les valeurs précédemment acceptées.

Confrontation des peurs et essor de l’unité

La prophétie prédit que l’être humain sera confronté directement à ses peurs et angoisses pour les surmonter, permettant ainsi une synchronisation avec les rythmes de la planète et de l’univers.

Cette confrontation avec le côté négatif personnel permettra une vision claire de nos actions erronées, étant le premier pas vers une transformation attitudinale vers l’unité et l’éveil d’une conscience collective.

Un accroissement des événements qui, bien qu’ils semblent nous séparer, auront le pouvoir de nous unir est anticipé. La prophétie suggère une augmentation de l’agression, de la haine et de la désintégration familiale, ainsi que des conflits idéologiques, religieux et nationalistes. Cependant, en contrepartie, émergeront des individus et des mouvements vers la paix, la tolérance et la compréhension mutuelle, marquant le chemin vers une société plus intégrée et unie.

L’émergence d’êtres humains dotés d’une haute énergie interne, doués de sensibilité et d’intuition pour la guérison est envisagée, bien qu’elle mette en garde contre l’apparition d’imposteurs cherchant à tirer profit économiquement du désespoir d’autrui.

Ceci est un appel au discernement et au renforcement interne pour naviguer à travers ces temps de changement.

Troisième Prophétie Maya

L’Augmentation de la Température Globale

La troisième prophétie maya prédit une augmentation de la température de la planète, conduisant à des changements climatiques, géologiques et sociaux d’une ampleur sans précédent et à une vitesse surprenante.

Cette prophétie attribue le réchauffement global à diverses causes, y compris l’activité humaine disharmonieuse avec la nature, conduisant à des processus autodestructeurs, ainsi qu’à une augmentation de l’activité solaire qui intensifie sa radiation élevant la température de la Terre.

Cette mise en garde souligne l’urgence d’adopter des changements dans le comportement individuel et collectif, mettant en avant l’importance de pratiquer des actions quotidiennes qui améliorent l’écologie planétaire. Elle indique que la capacité humaine à vivre en harmonie avec l’environnement est cruciale pour atténuer l’impact de l’augmentation de la température, résultant d’actions inconscientes et prédatrices.

Quatrième Prophétie Maya

La Fonte des Pôles

La quatrième prophétie maya met en garde contre la fonte des pôles comme conséquence directe du réchauffement global, exacerbé par les pratiques anti-écologiques humaines et une augmentation de l’activité solaire.

Elle anticipe qu’une augmentation de l’activité solaire au-delà de la normale générerait une augmentation de la production de vent solaire, des éruptions solaires massives, une augmentation de la radiation solaire et par conséquent une augmentation de la température de la planète.

La prophétie exhorte l’humanité à agir de manière consciente, en promouvant des résultats positifs à travers nos actions et en faisant face aux défis avec croissance et responsabilité. Elle souligne l’importance de prendre des décisions conscientes et d’être ouverts aux possibilités de changement, au lieu de blâmer les autres pour les circonstances adverses.

Cinquième Prophétie Maya

La Transformation vers l’Harmonie

La cinquième prophétie maya proclame que les systèmes fondés sur la peur qui soutiennent notre civilisation, se transformeront avec la planète et l’humanité pour faire place à une nouvelle réalité basée sur l’harmonie.

Elle critique la perception humaine d’être la seule forme de vie intelligente et d’agir comme des prédateurs de l’environnement.

Cette prophétie suggère que les systèmes existants échoueront à confronter l’homme à lui-même, le poussant à réorganiser la société et à continuer sur le chemin évolutif vers une compréhension plus profonde de la création.

Elle annonce un nouveau jour galactique prédit par diverses religions et cultes comme une ère de paix et d’harmonie pour l’humanité, impliquant que tout élément qui ne contribue pas à ce résultat doit se transformer ou disparaître.

La nouvelle ère lumineuse ne peut pas être soutenue sur une base d’économie militaire ou d’impositions de vérités à travers la force.

Sixième Prophétie Maya

Le Présage du Comète

La sixième prophétie maya révèle l’apparition d’un comète dont le cours menacerait l’existence humaine.

Les Mayas interprétaient les comètes comme des hérauts de changement destinés à défier l’équilibre existant et à promouvoir la transformation des structures pour l’évolution de la conscience collective. Selon cette vision, même les événements les plus adverses contribuent à une compréhension plus profonde de la vie et à l’éveil vers la création.

Elle considère la souffrance générée par des situations imprévues comme une opportunité pour la réflexion humaine sur sa relation avec le monde et avec d’autres êtres. À travers de multiples vies, l’humanité est censée comprendre les lois universelles de la création.

Pour les Mayas, Dieu se manifeste dans l’infinie diversité de la vie. Le comète mentionné, reconnu dans diverses traditions religieuses et culturelles comme « absinthe » dans la Bible, représente une potentielle catastrophe.

Néanmoins, elle suggère la possibilité de modifier sa trajectoire par des moyens physiques ou spirituels, reflétant la croyance maya ancienne dans l’interaction dynamique entre le cosmos et l’humanité.

Septième Prophétie Maya

L’Aube Galactique

La septième et dernière prophétie maya nous parle d’une ère de transition dans laquelle le système solaire émerge de la nuit cosmique pour saluer l’aube de la galaxie.

Entre les années 1999 et 2012, il est prédit une synchronisation de tous les êtres vivants avec la lumière émise depuis le centre de la galaxie, facilitant une transformation interne qui permet l’émergence de nouvelles réalités.

Elle souligne la capacité de tous les êtres humains à surpasser leurs limitations et à évoluer à travers l’adoption volontaire d’un état de paix et d’amour intérieur. Ce changement de fréquence vibratoire permettrait une forme de communication basée sur la pensée, marquant la naissance d’un nouveau sens humain.

L’activation du code génétique d’origine divine, stimulée par l’énergie cosmique, présage une expansion dans la coexistence humaine générant de nouvelles réalités individuelles, collectives et universelles. Une transformation significative au niveau planétaire est anticipée, où l’union des consciences individuelles éveillera une conscience collective, reconnaissant l’interconnexion de toute l’humanité comme partie d’un organisme gigantesque.

La signification profonde des prophéties Mayas

La précision avec laquelle les Mayas enregistraient les mouvements célestes, utilisant des observatoires avancés pour leur époque, ne leur permettait pas seulement de développer des calendriers sophistiqués mais aussi d’intégrer cette sagesse dans leurs constructions les plus sacrées.

Un exemple emblématique est le temple de Kukulcán, où les équinoxes sont marqués par un spectacle de lumière et d’ombre qui évoque l’image d’un serpent descendant, un témoignage de la fusion entre la connaissance astronomique et la spiritualité.

Dans le jeu de balle, un autre pilier culturel maya, se reflète cette obsession pour l’alignement céleste, particulièrement l’alignement galactique, observé comme un prélude aux événements cycliques de renouvellement ou de destruction.

Les Mayas percevaient ces événements non seulement comme des phénomènes astronomiques mais aussi comme des moments de signification spirituelle et de transformation.

Le Codex de Dresde, créé approximativement entre les années 1200 et 1250 après J.-C., composé de 39 feuilles de papier amate peintes des deux côtés. À l’intérieur, on trouve des représentations iconographiques, des glyphes et des chiffres associés aux divinités indigènes et aux cycles célestes, prophétisant une fin du monde caractérisée par des cataclysmes naturels, un écho de la préoccupation maya pour les changements climatiques et leur impact dévastateur.

Cette préoccupation est reflétée dans leur calendrier qui commence et se termine en coïncidence avec des changements climatiques significatifs, suggérant une profonde connexion entre leurs cycles temporels et les motifs naturels.

La pertinence de ces prophéties et observations mayas transcende leur contexte historique, offrant une perspective sur l’interdépendance entre l’humanité et le cosmos.

À travers leur connaissance astronomique avancée et leur sensibilité aux cycles naturels, les Mayas nous invitent à réfléchir sur notre propre ère de changement climatique radical, nous rappelant l’importance de vivre en harmonie avec notre environnement et reconnaissant notre participation dans un organisme cosmique gigantesque.

Cette vision, enracinée dans la sagesse ancienne, résonne aujourd’hui plus que jamais comme un appel à la conscience globale et la responsabilité collective envers notre planète et au-delà.


L’image de couverture a été fournie courtoisement par Depositphotos.com

Retour en haut